NYC Lifestyle

M’as-tu-lu “Quitter le monde”?

September 14, 2010

« Quitter le monde » mon livre coup de cœur de la rentrée!!!
Il y a des fois où on cherche un livre bien dramatique pour que sa propre vie paraisse meilleure. Avec un titre pareil, Douglas Kennedy a frappé dans le mille ! Le regard bloqué sur ce titre, je me suis délectée du résumé :
“Le soir de mon treizième anniversaire, j’ai fait cette déclaration : ‘Je ne me marierai jamais et je n’aurai jamais d’enfants.'” Forcément, avec des parents qui passent leur temps à étaler leurs frustrations conjugales, Jane avait de bonnes raisons de ne pas y croire. D’autant que le lendemain de ce serment, son père faisait ses valises pour ne plus jamais revenir. Quinze ans plus tard, toujours convaincue d’avoir été la cause de ce départ, Jane en paye le prix, cash. Échecs professionnels, déceptions amoureuses, tout ce qu’elle touche se dérobe, tout(s) ce(ux) qu’elle aime lui échappe(nt). Et quand, enfin, elle croit relever la tête grâce à Théo, le sort frappe à nouveau. Jane n’a plus qu’une idée en tête, “Quitter le monde”.
Parfait, il n’en fallait pas moins. Du bon drama !
J’ai dévoré ce livre à une vitesse incroyable. Plus de 600 pages et pas une seconde d’ennui. Le style de l’auteur nous rend difficile d’abandonner son œuvre. Chaque fin de chapitre annonce une tragédie inattendue avant de l’expliquer en détail dans le prochain.
Du pur bonheur de lire tous ces malheurs. Kennedy sait parler de femmes à des femmes, de ce qu’elles éprouvent. J’adore la plupart de ces livre, et celui-ci fait maintenant parti de ma top list avec « La poursuite du bonheur ».
Quant à Jane, on s’y attache et parfois on s’identifie. On ne veut plus la laisser, on s’emporte contre l’injustice de la vie.
Bravo Douggy ! On en veut d’autres 🙂
Et vous, c’est quoi votre livre qui vous réconforte dans vos malheurs ?
Rendez-vous sur Hellocoton !
(Visited 24 times, 1 visits today)

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply